Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires courtes

Histoires courtes

Bidaia poetikoa

Une hirondelle

Ttotte Etxebeste —

C’était un matin d’hiver sur ma planète terre. Alors que le temps était frais et ensoleillé, je me promenais, seul, sans but précis, juste histoire de me balader, de profiter de la beauté de la nature et de ce petit rayon de soleil hivernal.

C’est là que je l’ai aperçue ! Une jolie petite hirondelle ! Je me suis arrêté, surpris par cette présence. Elle devrait déjà être sur les côtes africaines, et depuis longtemps ! S’était-elle perdue, oubliée ?

Je m’avance prudemment pour ne pas l’effrayer,  j’hésite,  et puis  j’ose !

- Bonjour petite hirondelle, mais que fais-tu là ? Pourquoi n'es-tu pas partie avec tes copines ?

Et d’une petite voix fragile, elle me répondit :

- Je t'attendais !

- Qui ? Moi ? Répondis-je encore très surpris !

- Oui, toi ! répétât-elle

- Mais que me veux-tu ?

- Je voudrais connaître les secrets de ton cœur.

Les secrets de mon cœur sont si lourds, si profonds, blottis en moi depuis tant d’années, que je les ai enfouis pour l’éternité.

Tout à coup, une question me brûla les lèvres, une question qui me paraissait évidente mais que je n’osais pas lui poser. Je repris mon souffle et lui demanda.

- Dis-moi petite hirondelle, d'où viens-tu ?

- Je viens d'un pays oublié des hommes !

- C’est donc ça ! Je pense alors savoir qui tu es mais aussi d’où tu viens, petite hirondelle !

Elle sourit et se mit à voler autour de moi, tant qu’elle me donna  le tournis. Elle ne tenait plus en place, elle volait, volait, tout en beauté, tout en fragilité.

Je savais qu’elle n’était pas une hirondelle comme les autres. Elle avait en elle la beauté et la souffrance de celles qui ne savent pas tricher. Elle avait fait un long voyage pour arriver jusqu'à moi.

Pourquoi m’avait-elle choisi ? Je n’en savais rien et qu’importait ! Elle était là, posée sur mon épaule,  elle était un cadeau que la vie me faisait. 

Elle se blottit contre moi, et à cet instant précis, j’eus une certitude ; Cette hirondelle, femme enfant, fragile, et rêveuse, était l’Hirondelle de l’Amour !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article