Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires courtes

Histoires courtes

Bidaia poetikoa

Dans la nuit

Ttotte Etxebeste —

 

 

 

 

 

 

Il est tard dans la nuit

Je crois vers les minuits

Il y a un parfum de millepertuis

Et elle, seule, elle s’ennuie

De sa main elle s’essuie

Ses jolis yeux détruits

Son visage de larmes enduit

Le cœur au fond du puits

L’amour y est enfoui

Elle cherche un appui

Rien que le vide de suie

A néant tout a été réduit

Un matin il la séduit

Et un soir s’est enfuit

De cet amour elle a jouit

Mais ce soir c’est fini, c’est cuit

Dans la rue Il est déjà loin, lui

Il est parti sans un regard, et puis...

Quelle importance aujourd’hui

Elle croque, sans envie un biscuit

Sa vie sans lui se poursuit

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article