Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires courtes

Histoires courtes

Bidaia poetikoa

La femme de soie

Ttotte Etxebeste —

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle peint entre pastel et soie

Un voyage intérieur dans son moi

Que parfois la nuit elle entrevoit

De ses couleurs j’aperçois

Ce qu’elle nous trace comme émoi

C’est un long chemin, une voie

De ce qu’elle cherche en soi

Son pinceau jamais ne larmoie

Des éclats de vie elle envoie

Dans sa solitude elle conçoit

Délicatement mois après mois

Longuement elle louvoie

Pour que rien ne déçoit

Elle mélange les teintes du Vermois

Elle laisse tomber son pavois

Alors son âme je perçois

Elle ne cherche plus son surmoi

Ce n’est pas une peinture c’est sa voix

Et dans sa toile elle nous reçoit

Dans des élans fous de chamois

Par politesse elle nous vouvoie

Puis doucement elle s’assoit

La femme de soie

La femme en soi

La femme en émoi

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article